je m’enroule
dans le flou espace
l’âme impavide

cette zone
source folle
de coups de dés

lire

l’esprit hors champ
la pensée
délicieusement voilée

flottement

brumeux déjantement

Sylvain Pierre
09.19

Publicités

‪ça ne fait que quelques minutes. je suis complètement détrempé. ma volonté de poursuivre la route aussi. je me sens ramollir. avant de complètement me liquéfier. je fais un retrait stratégique. mon nid douillet.‬

‪Sylvain Pierre‬
‪09.19‬

j’aime me promener ainsi. lorsque le temps est pluvieux et gris. la ville prend un sens autre. je vais sans but précis. je me laisse inspirer par les effluves de la rue.

Sylvain Pierre
09.19

je me suis éclipsé. le ciel s’est embrumé. un crachin brouillasse l’air frisquet. mes pas clapotent sur le trottoir mouillé. sinon peu de bruits, peu de passants. tout est paisible.

Sylvain Pierre
09.19